Interview croisée des parties prenantes de l’OL

La nouvelle destination loisirs de la métropole lyonnaise, l’OL Vallée sera solarisée par Reservoir Sun, un écosystème qui prend en compte les grands défis environnementaux. L’occasion d’un entretien avec Xavier Pierrot, directeur général adjoint du Groupama Stadium et de l’Arena et de Dominique Gatto, directeur technique qui reviennent en détails sur les étapes clés de ce partenariat.

Pouvez-vous revenir sur la genèse du projet ?

Xavier Pierrot :

Dès 2006, l’OL a souhaité intégrer une démarche environnementale dans la conception de son projet de stade. Avec le cabinet anglais Populous (ex HOK), nous avons cherché à imaginer un stade qui puisse s’inscrire de manière durable dans son environnement et les premiers plans en 2010 nous ont confortés dans notre approche : création de parkings enherbés, récupération des eaux de pluie, accent sur l’accessibilité en modes doux avec des parkings extérieurs et des relais navettes…

Une fois l’enceinte ouverte, nous avons cherché à améliorer en permanence notre gestion des bâtiments (changement du système d’éclairage en LED, optimisation des consommations de fluides…). Nous avons également toujours gardé un œil sur notre environnement immédiat en contribuant à notre échelle, à préserver au maximum la biodiversité. Des ruches ont été installées au sud du stade et nous avons constaté par ailleurs que des couples de faucons crécerelles étaient naturellement revenus nicher sur le site.

Avec le développement d’OL Vallée aujourd’hui, nous disposons d’un concept nouveau et unique sur la métropole Lyonnaise, rassemblant sur 50 ha, des infrastructures pour les sportifs de haut niveau, une offre de loisir et culture, et des activités connexes (hôtel, clinique, laboratoire…).

Dans la continuité de notre démarche, il nous a donc semblé indispensable de nous tourner vers de nouvelles technologies afin de réduire un peu plus notre impact en optant pour des énergies renouvelables. La mise en place de panneaux photovoltaïques sur OL Vallée va nous permettre non seulement de produire 10 % de nos besoins électriques mais va également permettre une réduction de nos rejets de 164 tonnes de C0² par an.

Dominique Gatto :

Dès ma prise de fonction en 2017, j’ai très rapidement perçu que l’OL était déjà engagé dans cette démarche d’Eco Responsabilité. L‘environnement était déjà au cœur de nos discussions et de nos préoccupations sur l’ensemble de nos projets.  L’entretien ainsi que le développement de l’infrastructure bâtiment Stade et de ses abords devaient de toute évidence prendre en compte ces enjeux majeurs pour nous permettre de maitriser notre impact environnemental. Xavier PIERROT m a donc demandé d’initier cette réflexion afin d’en dégager des axes stratégiques.

Le niveau de performance de nos infrastructures reste de toute évidence directement lié à leur maintenance. Mais cela n’est pas suffisant, des solutions innovantes doivent être déployées afin de réduire les consommations fluides, sans altération du niveau de performance. La Direction Technique a donc engagé le déploiement de différentes solutions pour nous inscrire dans une démarche « d’efficacité énergétiques » et « SMART BUILDING ».

Votre rôle dans ce projet ?

Xavier Pierrot :

Plusieurs équipes ont collaboré sur ce projet ; il y avait un volet commercial et un volet plus technique à articuler ensemble. Je suis intervenu aux cotés de nos équipes en charge de la gestion technique du site, comme point de convergence entre les besoins exprimés et les solutions apportées par Reservoir Sun. Mais notre objectif dans ce projet a avant tout consisté à faire se rencontrer la vision d’un homme Jean-Michel Aulas, avec l’expertise d’opérateurs référents dans l’énergie solaire Engie et Reservoir Sun.

Dominique Gatto  :

Dans la continuité des actions mises en place rapidement pour optimiser le pilotage de nos installations,  (développement de la GTB, déploiement de compteurs, …), j’ai au cours de l’année 2019 proposé à notre Direction générale le lancement d’une étude de faisabilité relative au déploiement d’ombrières PV sur notre foncier parkings. Les premières études ont immédiatement retenu l’attention de mon Directeur Xavier PIERROT et de notre Directeur Général Thierry SAUVAGE. En effet nous étions toutes et tous convaincus que ce projet s’intègrerait parfaitement dans la stratégie d’innovations et de performances fixées par notre Président Jean-Michel Aulas.

Le projet était donc lancé et le cahier des charges a été défini rapidement avec Louise VINCENT qui était en charge des Dossiers Business stratégiques.

S’en sont suivies de nombreuses réunions techniques nécessaires au dimensionnement des installations PV. Nos préoccupations étaient très clairement identifiées :  

  • Performance et durabilité des installations
  • Nous associer à un partenaire Tiers investisseur totalement impliqué dans notre démarche

3 Acteurs majeurs du photovoltaïque ont été retenus. Après 12 mois et durant le premier confinement, notre COMEX a validé le choix du Lauréat RESERVOIR SUN,  une filiale d’ENGIE

Les plus grandes difficultés rencontrées ?

Xavier Pierrot :

Un projet de cette envergure, qui concerne plusieurs entités puisque sur le même site sont réunis plusieurs opérateurs, l’OL, la All in Academy, sur des infrastructures différentes (centres d’entrainement, parkings, future Arena) qui ont toutes leurs spécificités et des contraintes propres, nécessite une coordination permanente. Nous ne sommes qu’au début de ce projet et tout l’enjeu est d’opérer une synchronisation parfaite entre les divers intervenants pour faire de ce qui n’est encore qu’un projet unique aujourd’hui, une réussite totale et un modèle référent pour le futur.

Dominique Gatto :

Ce type de projet à long terme (30 ans) a nécessité un engagement et une collaboration interne sans faille de nos différents services (technique, commercial, juridique). Ce travail d’équipe est  indispensable pour anticiper l’héritage que nous laisserons à la prochaine génération. L’envergure et l’impact d’un tel projet doivent concilier les contraintes techniques et les spécificités du PLU (Plan Local d’urbanisme). L’intégration d’un tel projet en milieu citadin doit prendre en compte le volet paysager à l’échelle du territoire de l’EST LYONNAIS.

Pourquoi  avoir choisi Reservoir Sun ?

Xavier Pierrot :

La solarisation d’OL Vallée est un projet unique qui doit s’inscrire dans la continuité de nos engagements en termes de développement durable. Nous nous sommes donc naturellement tournés vers un acteur national, référent dans le domaine des équipements photovoltaïques. Lors de nos premiers échanges avec Mathieu Cambet et ses équipes, la confiance s’est installée rapidement. Ils ont compris les enjeux et ont su apporter les réponses à nos problématiques en toute transparence. 

Dominique Gatto :

Nous avions défini et exposé nos exigences en matière de performance et rendement des installations, sans oublier l’impact environnemental d’OL VALLEE. Les Équipes Projets et Commerciales ont su rapidement nous convaincre par leur propositions et leur qualité d’écoute. Thomas GREPPO, Vincent CASTEX et Bastien BENCHENAFI ont su appréhender nos attentes, malgré la complexité d’un tel projet de cette envergure.

Nous avons ressenti très rapidement que nos entreprises partageaient les même valeurs : Exigence, Performance et Résultat.